Mardi le 7 juin 2022 à 19 h par ZOOM

ID de réunion : 844 0643 1676
Code secret : 174694

Biographie de la conférencière Mélanie Vachon

Docteure en psychologie, professeure au département de psychologie de l’UQAM et chercheuse au Centre de recherche et d’intervention sur le suicide, les enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (CRISE) ainsi qu’au Réseau québécois de recherche en soins palliatifs et de fin de vie (RQSPAL)

 Le thème de la conférence :

Redonner un sens collectif à la fin de vie et au deuil dans un monde postpandémique : le potentiel des communautés compatissantes

La pandémie de COVID-19 a mis au jour les limites actuelles du système de santé à accompagner adéquatement les personnes vieillissantes et en fin de vie.  Elle a de plus exacerbé une crise collective de sens face au mourir et au deuil, qui s’intensifie depuis la deuxième moitié du 20e siècle. Dans ce contexte, et considérant que le vieillissement de la population québécoise continuera de s’accélérer dans les années à venir, un changement de paradigme s’impose quant à la manière d’aborder la fin de vie et le deuil dans une société de plus en plus séculaire et trop souvent individualiste. Dans cette présentation, nous aborderons l’approche des communautés compatissantes (Kellehear, 2005) en tant qu’alternative potentielle à la médicalisation de la fin de vie et à la professionnalisation du deuil. Pour ce faire, nous présenterons à la fois les prémisses et principes de l’approche, ainsi que des exemples concrets de projets s’en inspirant. Nous évoquerons de plus la notion de « soin socioculturel », laquelle nous invite à nous forger de nouvelles représentations collectives du mourir.

 

 

Notre infolettre