Paul-Henri Fillion

« Pour concrétiser mon don, j’ai choisi de donner des actions plutôt que de l’argent pour profiter de l’effet de la fiscalité. En effet, puisqu’il n’y a pas d’impôt à payer sur le gain en capital, il est possible de donner davantage avec le même budget don, c’est donc très avantageux!

À ceux qui me liront, je recommande fortement de donner à la Maison Michel-Sarrazin pour qu’elle puisse accomplir sa mission dans toute sa plénitude et dans la continuité. »

Plus de détails

Danielle Duquet

« Voir mes collègues à l’œuvre m’a remplie d’une grande admiration et d’une profonde gratitude. C’est pour cela qu’il m’est apparu primordial de contribuer à la poursuite de cette œuvre en son nom, en mon nom. Tant de compétence, tant de générosité, tant de chaleur humaine envers les patients en fin de vie et nous, leurs proches. Dans de telles conditions, on peut plus aisément se consacrer à profiter des précieux moments qui nous restent avec la personne aimée jusqu’à la toute fin. »

Plus de détails

Jocelyne Guay

« Dès que je suis entrée dans cette Maison remplie de chaleur, de vie, de paix, j’y ai découvert tout un monde, un monde de bienveillance, de générosité et d’amour envers les malades et leurs familles. Je me suis alors dit que cette Maison qui vient en aide à tellement de familles, devrait toujours exister! Le besoin de soins palliatifs pour terminer sa vie dans la dignité est fondamental.  Des soins tout à fait gratuits pour tous les adultes qui en sont bénéficiaires et ce quel que soit leur statut social. »

Plus de détails

Francine Leclerc et Jean-Claude Thivierge

« Maman est décédée à la Maison Michel-Sarrazin dans le plus grand respect et dans la dignité jusqu’à la fin et nous souhaitons que cette œuvre subsiste encore longtemps. » 

« Ce qui nous a motivé à faire ce don majeur, c’est la vie. Cette vie et ce grand respect qui se traduit dans cette maison de soins palliatifs par l’accueil réservé aux personnes admises, la considération des proches et la qualité des soins et des services offerts. » 

Plus de détails

Notre infolettre